© 2018 centre tomatis geneve

Les problèmes de communication peuvent avoir des causes fort diverses et variées, il n'en reste pas moins qu'une proportion

considérable de ces dernières trouvent leur origine dans des distorsions avérées de la fonction d'écoute. Les difficultés de communication pourront prendre des formes très différentes. Par exemple, elles peuvent se manifester par une incapacité à accepter de recevoir les sons qui nous entourent sans en être agressé: le klaxon d'une voiture, le claquement d'une porte, l'ambiance sonore élevée d'un restaurant, mais aussi certaines voix, comme celle d'un collègue de travail, d'un parent, d'un ami...

 

Pour certains, il y aura impossibilité d'utiliser sa voix comme un véritable outil de communication, par manque de maîtrise de ses différents composants : intonations, inflexions, rythme, intensité. La voix sera alors perçue comme agressive, froide, ou dénuée de tout pouvoir d'expression par l'interlocuteur qui la reçoit.

C'est précisément en travaillant sur la réception et l'émission du son que la Méthode Tomatis® agit efficacement sur la communication.

Ainsi, une langue est d’abord une musique, c’est à dire un ensemble de rythmes et de sons spécifiques. Ces rythmes et sons constituent la base sonore fondamentale sur laquelle toutes les autres acquisitions (lexicales, syntaxiques, sémantiques) vont se greffer.


Le but de la Méthode Tomatis® consiste à donner à toute personne désireuse d’apprendre une langue étrangère, la possibilité de s’approprier véritablement ses rythmes et ses sons en permettant à l’oreille de s’adapter efficacement à ces derniers, afin de pouvoir les analyser et les reproduire. Ce travail consiste ainsi à se libérer des habitudes rythmiques et sonores de sa propre langue, ces dernières exerçant une action souvent négative sur la langue à apprendre.

Pour Qui ?

La méthode Tomatis est bénéfique pour tous et sans effets secondaires, que ce soit pour des troubles spécifiques ou simplement une recherche d’amélioration de ses performances mentales, émotionnelles ou physiques.

Les domaines d’application les plus importants :

Le cerveau a également tendance à se protéger lorsque l'environnement externe l'agresse. L'accroissement de responsabilités, la perte de repères, la pression sociale, les dificultés économiques, vont progressivement mettre à mal nos capacités d'adaptation.

La Méthode Tomatis® agit sur le système limbique (partie du cerveau responsable des mécanismes de l'émotion, de la mémoire et de l'apprentissage). Le système auditif est relié au système limbique et au cortex. Ainsi, la Méthode Tomatis va intervenir dans la régulation du stress et de tous les troubles émotionels.

En agissant sur ces circuits nerveux, c'est donc à la fois la capacité à communiquer et la qualité de nos compétences

relationnelles que la Méthode Tomatis® se propose d'améliorer. La Méthode Tomatis® a montré son efficacité pour aider des personnes souffrant de troubles de l'autisme et de comportements associés (ex : syndrome d'Asperger...).

La Méthode Tomatis® en jouant sur la plasticité des circuits nerveux impliqués dans le décodage et l’analyse des sons,

mais également sur ceux de la motricité, de l’équilibre et de la coordination, peut aider les enfants à développer des stratégies de compensation face aux troubles de l'apprentissage et du langage. Ainsi, si elle ne permet pas de les éradiquer, elle amène néanmoins le sujet à les gérer et à les surmonter efficacement.

Par ailleurs, une émission vocale de qualité n'exige pas seulement une bonne écoute du message sonore venant de l'extérieur, mais aussi et surtout une bonne auto écoute, c'est à dire la capacité d'utiliser sa propre voix comme la source sonore à analyser et à contrôler avec justesse, en intensité et en qualité.

 

Cette auto écoute peut se réaliser à condition que la vibration sonore perçue soit correctement régulée par conduction osseuse qui est la voie de transmission du son par tous les os du corps et en particulier par la boite crânienne.
 

Tout problème d'écoute va entraîner à la longue la perte même

du désir d'écouter. Cela va générer une baisse du désir de communiquer,

que ce soit par résignation ou manque de confiance en soi.


Une bonne écoute n'implique pas nécessairement une bonne audition.

L'écoute se caractérise à la fois par une réelle intention de communiquer

ainsi que par une qualité de perception et d'interprétation du message

sonore reçu.

  • Troubles de la communication :

Beaucoup d'enfants (environ 20 %) souffrent de troubles

de l'apprentissages et du langage. 

Ces troubles correspondent à la dyslexie s'agissant de la lecture,

à la dysorthographie pour les correspondances lettres et sons ou encore

à la dyspraxie en ce qui concerne la planification et la coordination

des gestes appris. Ils correspondent également à la dysphasie pour

le langage oral et à la dyscalculie pour les performances mathématiques.

  • Troubles de l'apprentissage et du langage :

Les troubles de l'attention vont concerner les enfants ou adultes qui ne peuvent rester concentrés pendant des périodes suffisamment longues sur un travail à effectuer, même si par ailleurs, celui-ci ne demande que peu d'effort intellectuel et présente un caractère routinier ou familier (par exemple, un travail de révision ou de recopiage).

Une modalité particulière de l'attention est la capacité à pouvoir partager son attention entre plusieurs sources d'informations ou tâches à effectuer.

  • Troubles de l'attention :

Au cours de son développement, l'enfant va devoir à la fois sélectionner

les éléments sonores compatibles avec son environnement linguistique,

et négliger d'entendre ceux qui sont absents des structures phonétiques

qu'il perçoit dans son entourage habituel : il va y avoir codage linguistique

par ajustement aux structures sonores de sa propre langue.

 

Mais ce codage, parce qu'il est spécifique à chaque langue, va rapidement

constituer un frein à l'apprentissage d'une langue étrangère dans la mesure

où celle-ci n'est pas conforme aux patterns sonores de la langue maternelle

intériorisés dès la petite enfance.

  • Intégration des langues étrangères :

Si l'on perçoit l'importance de bouger pour entretenir son corps, on ne réalise pas toujours qu'il est aussi important d'entretenir son cerveau. C'est en le stimulant par l'envoi de messages sensoriels qu'il nous dynamise et nous détend. Comme l'oreille est le plus important canal de passage des messages sensoriels du corps humain, on comprend sans difficulté son rôle.

 

Cette stimulation est déficiente lorsque le cerveau déclenche un mécanisme de protection. Ce mécanisme peut se produire à la suite d'un choc émotionnel.

  • Troubles affectifs et émotionnels :

L'action dynamisante sur la stimulation cérébrale de la Méthode Tomatis®

est doublée d’un effet relaxant au  niveau corporel, ce qui va considérablement diminuer  l'angoisse et le stress.

L’oreille humaine assure une fonction de stimulation cérébrale.

Elle a donc besoin d’être stimulée pour énergiser le cerveau et le corps.

Les sons riches en harmoniques hautes sont nécessaires pour effectuer

cette stimulation. 

  • Développement personnel et bien-être :
  • Troubles psychomoteurs :


 

L'oreille n'est pas seulement un organe auditif, elle joue aussi une fonction

motrice grâce à un organe interne de l'oreille appelé vestibule. Le vestibule

a pour rôle principale de participer à la gestion de l'équilibre.


Par son action directe sur le vestibule, la Méthode Tomatis® améliore

le tonus musculaire, la motricité, les troubles de la latéralité et

la coordination.
 

Ce sont des troubles sévères et précoces du développement des capacités

d'interactions sociales, cognitives et de la communication.


Les circuits nerveux reliant l’oreille au cerveau contiennent des neurones

particuliers appelées « neurones miroirs » qui jouent un rôle important

dans la construction sociale. Cela nous rend capable d'attribuer à une

personne des intentions, des idées et même de comprendre son état

émotionnel.

  • Hyperactivité et Troubles envahissants du développement (TED)  :

Un des champs historiques de la Méthode Tomatis® concerne

l’amélioration de la musicalité et de la voix parlée ou chantée. En effet,

grâce à une action directe sur les mécanisme cérébraux liant perception

et action, le principe fondamental de la Méthode Tomatis® est que

toute modification portant sur les mécanismes concernant la réception

et l’analyse d’un message sonore aura des conséquences sur la façon de

reproduire ce message, que ce soit de façon parlée, chantée ou par

l’intermédiaire d’un instrument de musique.

  • Amélioration de la voix et de la musicalité :

Il est bien établi que la mère, pendant qu'elle attend son enfant, va lui transmettre toute la palette de ses états affectifs et émotionnels tant positifs que négatifs.

 

C'est la raison pour laquelle il est important que, durant cette période exceptionnelle au plan de la communication, la future maman se trouve dans les meilleures conditions possibles de détente et de sérénité.

  • Préparation à l'accouchement :

Par ailleurs, la voix maternelle est perçue par le fœtus. Cette dernière constitue une sorte de substance sonore affective primordiale et capitale pour le développement, tant physique que psychique de l'enfant. Il est donc important qu'elle soit agréablement perçue par l'enfant.

Cette modalité attentionnelle, très coûteuse sur le plan cognitif, constitue, lorsqu'elle est défaillante, une source de difficulté ou de souffrance considérable pour l'enfant en situation scolaire.

 

En plus de son action générale de stimulation cérébrale (on parle d'éveil cortical), la Méthode Tomatis® peut avoir une action très positive sur l'attention sélective. En effet, le procédé Tomatis® repose sur une bascule électronique qui provoque un contraste sonore destiné à surprendre constamment le cerveau pour le tenir en éveil. Le but étant de l'aider à développer des mécanismes automatiques de détection du changement, ce qui a pour conséquence le renforcement de l'attention sélective.